J'ai lu - Cercles de Lecture

Cercles de Lecture
ibbi.fr
Title
Aller au contenu
à la lettre d'information

J'ai lu

J'ai lu...
            Cette page est réservée aux lectures autres que les livres des cercles           
20 Commentaires
Yvonne
2020-05-22 15:58:57
"Le miracle Spinoza" de Frédéric Lenoir.
Banni de la communauté juive à 23 ans pour hérésie, Baruch Spinoza décide de consacrer sa vie à la philosophie. Son objectif ? Découvrir un bien véritable qui lui « procurerait pour l’éternité la jouissance d’une joie suprême et incessante. » Au cours des vingt années qui lui restent à vivre, Spinoza édifie une œuvre révolutionnaire. Comment cet homme a-t-il pu, en plein XVIIe siècle, être le précurseur des Lumières et de nos démocraties modernes ? Le pionnier d’une lecture historique et critique de la Bible ? Le fondateur de la psychologie des profondeurs ? L’initiateur de la philologie, de la sociologie, et de l’éthologie ? Et surtout, l’inventeur d’une philosophie fondée sur le désir et la joie, qui bouleverse notre conception de Dieu, de la morale et du bonheur ?
Frédéric Lenoir a su me présenter Spinoza d'une manière différente des cours de Philo que j'ai subis (je suis une matheuse!) et sa présentation m'a bien plu.



A bien des égards, Spinoza est non seulement très en avance sur son temps, mais aussi sur le nôtre. C’est ce que j’appelle le « miracle » Spinoza.
Francine
2020-05-15 10:35:21
La caresse des orties de Jean-Michel Lecocq
Roman policier bon enfant qui se passe dans les Ardennes, patrie du commissaire Payardelle.
Prêté par Arlette
Francine
2020-05-13 10:58:27
Room d'Emma Donoghue
Une cabane de jardin, Jack et sa maman...
Impossible à raconter... Il faut le lire. En tout cas, ne laisse pas indifférent.
Francine
2020-05-13 10:51:54
Tout ce qui est sur terre doit périr de Michel Bussi
Une masse sombre, inexpliquée, prise dans les glaces millénaires du mont Ararat. Un livre inédit gardé sous clé dans l'enfer du Vatican...
Un thriller ésotérique pour remonter à l'origine de toutes les religions du monde.
Du Bussi !
Je prête (poche)
Yvonne
2020-05-06 09:53:15
"Pour un instant d'éternité" de Gilles Legardinier. C'est un roman plein de rebondissements avec des personnages très attachants. Le Paris de 1889 et son exposition universelle, sa tour Eiffel toute neuve, ses grands travaux de restauration des quartiers de la ville et Vincent qui est expert en passages secrets, font un mélange très prenant.
"Vincent sait mieux que personne ce qu’est un secret. Spécialiste des passages dérobés, c’est à lui que les riches et les puissants font discrètement appel pour dissimuler leurs trésors ou s’aménager des issues indétectables.
Alors que Paris célèbre l’Exposition universelle et sa phénoménale tour Eiffel, Vincent et son équipe deviennent soudain la cible de tentatives d’assassinat. La mort rôde désormais autour d’eux.
Un de leurs clients cherche-t-il à effacer ce qu’ils savent de lui ? Sont-ils traqués par des pouvoirs occultes ? Quelle est cette ombre qui peut les frapper n’importe où, n’importe quand ?
Dans une époque bouleversée, confronté à des mystères surgis d’un autre temps, Vincent va tout faire pour déjouer la menace et sauver les siens. Ce qu’il s’apprête à découvrir va faire voler en éclats tout ce qu’il croyait savoir du monde…"
Merci Francine qui me l'a prêté.
danièle bruneau
2020-04-26 14:38:37
Ma passion africaine, c'est le récit de la vie de Claude Njilé-Bergeret. Fille et petit-fille de missionnaires protestants, elle vit ses treize premières années au Cameroun. De retour en France, elle garde la nostalgie de l'Afrique où elle retournera. Elle épousera un chef traditionnel et vivra dans une chefferie en compagnie d'une quarantaine de co-épouses et de leur progéniture. C'est un chant d'amour à un pays, une terre, un homme, une famille élargie et un peuple.
Yvonne
2020-04-26 10:18:47
C'est cru, c'est violent, c'est trash; ça se lit vite, ça va vite se faire oublier.

Ça, c'est " Joueuse " de Benoît Philippon. La quatrième de couverture était pourtant alléchante :
"Maxine est une de ces femmes à qui rien ne résiste. Elle tombe sous le charme de Zack, joueur de poker professionnel comme elle, mais elle n’en montre rien. Un manipulateur professionnel ne dévoile jamais son jeu. Maxine propose à Zack une alliance contre un concurrent redoutable. Piège ou vengeance… Zack n’en sait rien. Mais comment résister à la tentation du jeu ?
Maxine est une tornade qui défie le monde si masculin des joueurs de poker. Elle est bien décidée à régler ses comptes, coûte que coûte.
Joueuse est une partie de poker virtuose où chacun mise sa vie. Un nouveau livre jubilatoire, teigneux, drôle et renversant, de Benoît Philippon, l’auteur du best-seller Mamie Luger, qui décidément aime les héroïnes qui n’ont pas froid aux yeux."
Mais... je n'ai pas aimé!!!
Francine
2020-04-24 16:15:37
L’humanité en péril. Virons de bord toute ! De Fred Vargas
Le monde court à la catastrophe. Voilà en gros ce qu’explique Fred Vargas. Quand à un moment donné vous vous dites « chouette, c’est ce que nous avons fait avec nos panneaux solaires et notre photovoltaïque « , ben non...encore raté. Les panneaux contiennent je n’en sais trop quoi, nocif et non recyclable.... on ne sait plus à quel saint se vouer ! Vivons d’amour et d’eau fraîche, jetons les gouvernements capitalistes !
Hum, à ne peut-être pas lire en cette période de covid19.
Francine
2020-04-21 11:20:00
Connu de nous seul, un secret de famille de Catherine Armessen
A la mort de sa tante Cécile, Joséphine hérite d'une maison étrange et mystérieuse. Très vite elle reçoit des messages effrayants. On lui demande de partir. Qui la menace ? Joséphine a l'intuition que la réponse se trouve à l'intérieur de la maison et qu'elle est tombée sur un secret de famille, jalousement gardé depuis la jeunesse de Louis, le grand-onde patriarche. Un secret qui tient trois générations sous son emprise.
Les obstacles seront nombreux avant d'accéder à la vérité. Une vérité crue, brutale.
Saga familiale lue avec plaisir, certains passages rappellent des souvenirs personnels, et l’on se rend compte que chaque famille a sa propre histoire, belle ou moins belle.
Yvonne
2020-04-21 08:55:45
"Room" de Emma Donoghue. Roman bouleversant
Jack fête ses cinq ans dans la chambre qu’il habite avec sa mère depuis sa naissance et dont il ne sort jamais.
Il y a Madame Porte, Monsieur Tapis, Madame Table et Monsieur Lit, tous les éléments du quotidien enfin, qui deviennent des compagnons d’isolement. Il y a aussi Grand méchant Nick, celui qui apporte les cadeaux du dimanche et qui tient mère et enfant enfermés ; et Dent Malade, qui fait souffrir Ma.
Le point de vue de l’enfant tient tout le roman et lui confère une grande force affective autant qu’une dureté troublante.
Ce livre ne ressemble à rien de ce que j'ai lu auparavant. C’est une expérience unique que nous propose l’auteur, mélange de naïveté et de profondeur, d’une sensibilité à fleur de peau, racontée par un petit bonhomme de 5 ans, avec ses propres mots. Un enfant qui n’a jamais rien connu que les quelques 15 m² de sa chambre. Enfermé avec sa maman depuis sa naissance dans cet environnement confiné, tout son univers se résume à cet espace étroit. Le petit Jack est sans conteste parmi les personnages les plus forts que j’ai pu côtoyer durant mes lectures. Un petit homme que je n’oublierai pas.
Je prête.
Françoise
2020-04-19 08:54:10
"Dans une coque de noix" de Ian Mac Ewan, en voilà une histoire! Narrée par un bébé à naître, la tragédie dans laquelle il est embarqué est perçue depuis son nid utérin; tout est filtré et laisse à son imagination et à son omniscience innée de quoi interpréter; mais la violence est là, d'abord devinée, puis ressentie et perçue. ce foetus que l'on accompagne au fil du livre jouera, en devenant bébé un rôle non négligeable dans le dénouement du drame... Ca vaut quand même le détour...
Francine
2020-04-15 09:13:02
Pour un instant d’éternité de Gilles Lagardinier
Vincent sait mieux que personne ce qu’est un secret et c’est à lui que l’on confie la construction de passages et de cachettes . Voilà qui donne un indice sur le contenu de ce roman. Pour ceux qui aiment la vie et les mystères du Paris du 19eme siècle vous serez servis.
Laissez vous tenter, je prête
Yvonne
2020-04-14 18:44:24
"L'immoraliste" de André Gide. Quel personnage antipathique que ce Michel qui réunit trois amis d'enfance pour se confesser. Il avoue sa tuberculose, prétend s'être soigné tout seul, néglige sa jeune épouse qu'il dit ne pas aimer, combat mollement son attirance pour les jeunes garçons et bien d'autres choses encore pour lutter contre l'éducation puritaine de son enfance.
Dans un certain sens il m'a fait penser aussi à aujourd'hui, à ces gens qui voyagent en période de confinement et qui propagent les virus. Pour lui c'est la tuberculose qu'il a promenée de Tunis à Carthage, du Maroc en Italie, pour arriver à Paris. Et en cette fin du 19ème siècle on ne savait pas soigner la tuberculose tout comme on ne sait pas se prémunir aujourd'hui du covid 19. Mais ça, Gide ne le savait pas.
Yvonne
2020-04-11 09:21:43
"Le repas des fauves" de Vahé Katcha, après avoir vu cette pièce de théâtre en alsacien, j'ai voulu la lire en français. La traduction était très fidèle.
1942 Dans la France occupée, sept amis se retrouvent pour fêter l’anniversaire de leur hôte. La soirée se déroule sous les meilleurs auspices, jusqu'à ce qu'au pied de leur immeuble soient abattus deux officiers allemands. Par représailles, la Gestapo exige qu'ils désignent deux otages choisis parmi eux.
Le Commandant Kaubach, qui dirige cette opération, reconnaît, en la personne du propriétaire de l’appartement, M. Pélissier, un libraire à qui il achète régulièrement des ouvrages. Soucieux d’entretenir les rapports courtois qu'il a toujours eus avec le libraire, le Commandant Kaubach décide de ne passer prendre les otages qu'au dessert.
Question : qu'aurions-nous fait à leur place? Les comportements humains dans toute leur splendeur ou leur médiocrité.
danièle bruneau
2020-04-10 11:35:12
Dennis Lehane nous raconte dans ¨Un pays à l'aube¨ comment les Etats-Unis ont vécu le retour de la Première Guerre mondiale, la terrible épidémie de grippe, l'inflation, les luttes syndicales, la grève des forces de l'ordre et le choc culturel entre un jeune policier blanc et un jeune ouvrier noir. En un mot, la naissance de l'Amérique moderne.
Yvonne
2020-04-10 09:59:27
"La vie secrète des écrivains" de Guillaume Musso...Gabriel Garcia Marques disait "Tout le monde a trois vies: une vie privée, une vie publique et une vie secrète" et voilà résumé le roman que je viens de lire. Rebondissements garantis!
En 1999, après avoir publié trois romans devenus cultes, le célèbre écrivain Nathan Fawles annonce qu’il arrête d’écrire et se retire à Beaumont, une île sauvage et sublime au large des côtes de la Méditerranée.
Automne 2018. Fawles n’a plus donné une seule interview depuis vingt ans. Alors que ses romans continuent de captiver les lecteurs, Mathilde Monney, une jeune journaliste suisse, débarque sur l’île, bien décidée à percer son secret.
Le même jour, un corps de femme est découvert sur une plage et l’île est bouclée par les autorités. Commence alors entre Mathilde et Nathan un dangereux face à face, où se heurtent vérités occultées et mensonges assumés, où se frôlent l’amour et la peur…
Francine
2020-04-09 15:42:20
3ème tome de la trilogie de Lemaître "miroir de nos peines"
On y retrouve la petite Louise apparue dans le 1er tome. Que d'aventures pour cette jeune fille si timide en apparence.
Arlette
2020-04-09 09:32:13
J’ai lu « La caresse des orties » de Jean Michel Lecocq. Un polar entre deux. Pas casse tête pas d’écorché vif !! Simple histoire de famille d’héritage et d’une enquête du commissaire Payardelle natif des Ardennes où il devait fêter ces 50 ans mais où finalement il est entraîné dans l’histoire de ce roman !! Un moment de lecture tranquillou !! Je prête !!
Yvonne
2020-04-06 09:44:27
J'ai lu : "Pour seul refuge" de Vincent Ortis. Haletant... De la neige à perte de vue, une ourse affamée, pas une habitation à des kilomètres à la ronde.
Seuls, perdus dans les immensités sauvages du Montana, à plus de deux mille mètres d'altitude, deux hommes se font face : un jeune Indien accusé de viol avec tortures et le juge qui l'a condamné.
Chacun possède la moitié des informations qui pourraient les sauver, or : Ensemble, ils s'entretueront. Séparés, ils mourront.
Yvonne
2020-03-30 17:45:18
J'ai lu : "Signal" de Maxime Chattam. Si vous aimez le surnaturel, vous serez servi. Gore juste ce qu'il faut, avec des personnages attachants, ce roman avance tambour battant et reste plausible malgré le contexte.
La famille Spencer vient de s’installer à Mahingan Falls.
Un havre de paix.
Du moins c’est ce qu’ils pensaient....
Meurtres sordides, conversations téléphoniques brouillées par des hurlements inhumains et puis ces vieilles rumeurs de sorcellerie et ce quelque chose d’effrayant dans la forêt qui pourchasse leurs adolescents.....
Ça m'a rappelé "ça" de Stephen King... J'ai beaucoup aimé...Je prête!
Retourner au contenu