J'ai lu - Cercles de Lecture - ibbi

Cercles de Lecture
Aller au contenu
J'ai lu
   page réservée aux livres autres que ceux des cercles   
134
critiques
Yvonne
13 Mai 2022
Ce n'était pas une devinette, juste un oubli (lol)
J'ai lu "la petite boutique aux poisons" de Sarah Penner
Çà commence par - Février 1791.....
Yvonne
13 Mai 2022
Février 1791 : Autrefois guérisseuse respectée, Nella utilise maintenant ses connaissances dans un but beaucoup plus sombre :Elle vend des poisons parfaitement « déguisés » à des femmes désespérées, qui veulent tuer les hommes qui les empêchent de vivre.
De nos jours à Londres, Caroline découvre sur les bords de la Tamise une vieille fiole d'apothicaire, elle ne peut s'empêcher de faire des recherches et va découvrir une affaire qui a hanté Londres deux siècles auparavant : « L'apothicaire tueuse en série ».
Roman plein de rebondissements, lecture addictive malgré des chapitres trop courts à mon gré. La fin, bien qu'on s'en doute un peu est très bien menée. J'ai aimé, on le trouve chez Arlette.
Francine
05 Mai 2022
555 de Hélène Gestern
Une vengeance en musique, voilà ce que je retiens en premier. Les mots sonnent comme des notes au tempo rythmé par les différents personnages. Lecture très agréable, bel échappatoire aux tourments du monde actuel.
Yvonne
05 Mai 2022
"Le parfum des cendres" de Marie Mangez
"Les parfums sont toute la vie de Sylvain . Il a le don de cerner n'importe quelle personnalité grâce à de simples senteurs, qu'elles soient vives ou délicates, subtiles ou entêtantes. Tout le monde y passe, même les morts dont il s'occupe tous les jours dans son métier d'embaumeur. Cette manière insolite de dresser des portraits stupéfie Alice, une jeune thésarde qui s'intéresse à son étrange profession.
Pour elle, Sylvain lui-même est une véritable énigme : bourru, taiseux, il semble plus à l'aise avec les morts qu'avec les vivants. Elle sent qu'il cache quelque chose et cette curieuse impénitente veut percer le mystère. Doucement, elle va l'apprivoiser, partager avec lui sa passion pour la musique, et comprendre ce qu'il cache depuis quinze ans."
Je n'en dirais pas plus, c'est tendre, super bien écrit, pas morbide pour un sou malgré la profession de Sylvain, les personnages très attachants . Je n'ai pas pu le poser tant la lecture est fluide et l'histoire prenante. Cherchez le chez Arlette, je vous le conseille.
Yvonne
03 Mai 2022
"Revenir à toi" de Léonor de Recondo
Lorsqu’elle reçoit un message lui annonçant qu’on a retrouvé sa mère, disparue trente ans plus tôt, Magdalena n’hésite pas. Elle prend la route pour le Sud-Ouest, vers la maison éclusière dont on lui a donné l’adresse.
Comédienne réputée, elle a vécu toutes ces années sans rien savoir d’Apollonia. Magdalena a incarné des personnages afin de ne pas sombrer, de survivre à l’absence. Revenir à toi, c’est son voyage vers sa mère. Un voyage intérieur aussi, vers son enfance, son père, ses grands-parents, ses amours.
L'intrigue est prenante ,je l'ai lu en une fois pour en connaître la fin. Et là, déception !. Je fais difficilement le lien entre ce secret de famille et la disparition et l'état de la mère. Une si belle écriture ne peut pas nous donner une fin si bâclée! Mais c'est peut-être moi qui n'ai rien compris!
Yvonne
30 Avr 2022
"Paris Briançon" de Philippe Besson.
"Rien ne relie les passagers montés à bord du train de nuit n° 5789. À la faveur d’un huis clos imposé, tandis qu’ils sillonnent des territoires endormis, ils sont une dizaine à nouer des liens, laissant l’intimité et la confiance naître, les mots s’échanger, et les secrets aussi. "
Belle plume, c'est agréable à lire mais à quoi sert un bel écrit s'il ne raconte rien? La quatrième de couverture annonçait un roman captivant et un "suspense redoutable" ...Il n'en est rien, les personnages sont peu attachants, les clichés pullulent (femme battue, homos, retraités, cancer, jeunes insouciants, représentant de commerce dragueur et bavard, et j'en passe...). Aucun suspense, l'auteur nous annonce plusieurs fois qu'il y aura des morts et voilà, on n'attend même pas l'accident avec impatience, on sait qu'il aura lieu. Et après, me direz vous? -Rien! C'est tout! Les vivants rentrent chez eux!... Vite lu, vite oublié!
Yvonne
24 Avr 2022
"Tant que le café est encore chaud" de Toshikazu Kawaguchi
Bof bof bof!!! Et pourtant j'aimais bien les romans japonnais jusqu'à celui-ci! C'est vide, répétitif et passablement ennuyeux! Et pourtant l'idée était bonne: A Tokyo se trouve un petit établissement au sujet duquel circulent mille légendes. On raconte notamment qu'en y dégustant un délicieux café, on peut retourner dans le passé. Mais ce voyage comporte des règles : il ne changera pas le présent et dure tant que le café est encore chaud.
Raté! Dommage.
Yvonne
20 Avr 2022
"Sous les ossements des morts" Olga Tokarczuk
Janina Doucheyko vit seule dans un petit hameau au cœur des Sudètes. Ingénieur à la retraite, elle se passionne pour la nature, l'astrologie et l'œuvre de William Blake. Un matin, elle retrouve un de ses voisins mort dans sa cuisine, étouffé par un petit os. C'est le début d'une longue série de crimes mystérieux sur les lieux desquels on retrouve des traces animales. La police enquête. Les victimes avaient toutes pour la chasse une passion dévorante. Quand Janina Doucheyko s'efforce d'exposer sa théorie sur la question, tout le monde la prend pour une folle... Car comment imaginer qu'il puisse s'agir d'une vengeance des animaux ?
Prix Nobel de Littérature, ce roman est inclassable, fascinant, et n'est pas un roman policier comme semble le décrire la quatrième de couverture mais surtout un texte plein de charme , d'humour et "d'astrologie". J'ai beaucoup aimé.
Yvonne
01 Avr 2022
"Dix âmes, pas plus " de Ragnar Jonasson
Le bandeau de couverture disait " Le meilleur auteur de romans policiers de notre époque?" Je n'avais pas vu le point d'interrogation! Et après une lecture insipide, je répondrai donc : NON! Il y a bien une mort et même un fantôme mais je me suis ennuyée , même pas eu peur! Encore une quatrième de couverture alléchante mais mensongère : "Recherche professeur au bout du monde. Voici une petite annonce qui découragerait toute personne saine d’esprit. Pas Una. La jeune femme quitte Reykjavík pour Skálar, l’un des villages les plus reculés d’Islande, qui ne compte que dix habitants. Malgré l’hostilité des villageois. Malgré l’isolement vertigineux.
Là-bas, Una entend des voix et le son fantomatique d’une berceuse. Et bientôt, une mort brutale survient. Quels secrets cache ce village ? Jusqu’où iront ses habitants pour les protéger ?"
J'oubliais , si c'est l'Islande qui vous attire, à part l'obscurité vous ne trouverez rien dans ce roman.
Je vais oublier cet auteur.
Yvonne
26 Mar 2022
"Nouvelle Babel" de Michel Bussi
Ah la téléportation! Un rêve , à condition qu'aucune mouche facétieuse ne vienne la troubler ! Mais là , nous ne sommes pas dans un roman de SF de George Langelaan mais dans un roman de Bussi!
Pas de mouche , tout va bien! Elle permet ( la téléportation) de voir , comme le Petit Prince, quarante-trois couchers de soleil successifs, le rêve , je vous le dis ! Mais voilà, des gens sont assassinés, des policiers enquêtent, un journaliste joue la mouche du coche, tout est là pour faire un bon roman. J'ai passé un agréable moment pas spécialement anxiogène, et j'ai beaucoup voyagé. Bussi nous précise: "Aussi étranges, inattendus ou effrayants qu'ils soient,tous les lieux évoqués dans ce roman existent... "
Je prête.
Retourner au contenu