J'ai lu - ibbi

Cercles de Lecture
Aller au contenu
J'ai lu
   page réservée aux livres autres que ceux des cercles   
85
critiques
Arlette
10 Oct 2021
J’ai lu : Quatre heures, vingt deux minute, dix huit secondes de Lionel Shriver. Un roman caustique !! Un jeune retraité se pique soudain de course à pied, de triathlon. Son épouse, qui fût toujours la sportive du couple, enrage. Obsession du corps, culte de la santé, coach à la limite du gourou, performance sportive comme manière d’affronter ou de nier la vieillesse. J’ai trouvé l’épilogue en décalage avec le contenu du roman !! A lire même si quelques pages par ci par la peuvent être survolées !! Je prête !!
Yvonne
08 Oct 2021
"Gagner n'est pas jouer" de Harlan Coben
Il y a plus de vingt ans, l'héritière de la famille Lockwood a été kidnappée lors d'un cambriolage. Séquestrée pendant des mois dans une cabane isolée, Patricia avait finalement réussi à s'échapper. Mais ses ravisseurs aussi...
Aujourd'hui l'affaire ressurgit : un tableau de Vermeer dérobé et une valise frappée aux armes des Lockwood ont été retrouvés dans l'appartement d'un vieil homme victime de meurtre.
-Arrogant, immensément riche, avec un sens de la justice qui lui est propre, tueur à ses heures, super héros quoi! Win mène l'enquête. C'est bien fait, j'ai juste trouvé que la fin était un peu rapide, mais bon, on avait compris l'affaire!
Francine
02 Oct 2021
Le serpent majuscule de Pierre Lemaitre
Lu sans vraiment apprécier la lecture... j’ai préféré de loin « au revoir la haut »
Francine
02 Oct 2021
Si la mouette est rieuse, c’est que le thon a de l’humour de Marianne Granier

Histoire d’un bistrot de quartier avec des personnages attendrissants, loufoques à souhait, un langage parfois soutenu parfois fleuri.
Une lecture très agréable. Je recommande... à emprunter chez Yvonne
Francine
23 Sep 2021
Petite d'Edward Carey
Les nombreuses et tumultueuses vies de Marie Grosholz devenue madame Tussaud, créatrice du musée de cire londonien, racontées dans ce livre nous emmènent à travers tout un pan d'histoire et notamment la révolution française.
Histoire intéressante voire passionnante, mais écriture sans relief,..d'accord avec toi Yvonne
Merci Arlette pour cette découverte
Yvonne
10 Sep 2021
"Musée du cadavre" de Claude Peitz
Roman policier alsacien, tout se passe à Mulhouse et ses environs dans les nombreux musées qui jalonnent cette partie de l'Alsace.
En compagnie du Capitaine Meister, dit le "Cow Boy", Claude Lemmy, Conseiller Principal d’Éducation, accourt à Mulhouse, au secours de son ex-femme, Lisa, qui a reçu d'étranges menaces.
Dès leur arrivée, ils sont confrontés à une mystérieuse série de cadavres qui jalonnent les musées de la ville.
Gentillet, sans prise de tête ce roman policier se lit vite et pourrait presque par moment faire partie d'un roman de boulevard. A lire dans un train (TGV) ou sur une plage!
Claudine
04 Sep 2021
Je me suis laissé tenter par le premier roman de Lucinda Riley -La lettre d'amour interdite - roman plein de rebondissements avec le style d'une qualite identique à la saga des 7 sœurs..
1995 à Londres - une journaliste est mandatée par son journal pour assister aux funérailles d'un tres célèbre acteur de cinema...rien d'extraordinaire et pourtant .....
J'ai adoré et je prête ..
Yvonne
04 Sep 2021
"Lorsque le dernier arbre " de Michael Christie
Juste une citation pour vous donner envie de lire ce roman que j'ai beaucoup aimé tant par son fond que par sa forme:
-« Le temps ne va pas dans une direction donnée. Il s'accumule, c'est tout - dans le corps, dans le monde -, comme le bois. Couche après couche. Claire, puis sombre. Chacune reposant sur la précédente, impossible sans celle d'avant. Chaque triomphe, chaque désastre inscrit pour toujours dans sa structure. »
Superbe fresque familiale , écologique et sociale.
Je prête
Yvonne
25 Août 2021
Je me suis régalée en lisant " l'émouvante et singulière histoire du dernier des lecteurs" de Daniel Fohr
Je ne saurais vous dire si c'est un essai, un roman de sciences fiction ou un pamphlet.. C'est surtout un magistral hymne au livre et à la lecture. Ce roman raconte l’histoire du dernier homme qui lisait. Comment a-t-il vécu cette situation inédite, seul au milieu des femmes qui le comprennent encore et partagent sa passion ? Son destin est-il une impasse et saura-t-il renverser la situation ? Qu’en disent les autres hommes ? J'ai souris et même ris: il y a des passages tout à fait réjouissants, comme celui où l'auteur imagine un collectif d'autrices qui s'engagent à écrire, pendant un an, des romans « à la masculin » – comme Barbecue sanglant, les hommes ayant définitivement choisi entre lecture et barbecue ! -, ou encore cet autre moment où Daniel Fohr fait le parallèle entre une librairie, devenue un lieu exclusivement féminin, et le rayon lingerie d'un grand magasin… J'ai surtout aimé les réflexions qu'engendre ce roman, je cite:
-" un livre n'existe que si quelqu'un est là pour le lire"
-"lire n'est pas si simple, lire exige un effort, il faut décider de s'abstraire du monde un moment et le monde va tellement vite qu'il pourrait bien disparaître pendant ce laps de temps, et comment le rattraper ensuite ?"...
Bref j'ai adoré et je le conseille vivement aux hommes et aux femmes!
Merci Arlette.
Yvonne
23 Août 2021
"La maison aux miroirs" de Cristina Caboni
Je vous avouerai que , à partir de la page 129 j'ai commencé à lire en diagonale pour ne m'attarder que sur la vie de la grand-mère de cette histoire de famille. Trop de longueurs inutiles au roman pour moi. Dommage, l'histoire paraissait bonne.
Retourner au contenu